Filtration

Nos principaux produits

 

Filtres à sédiment (sable enrichi)

Filtration sur membrane (osmose inverse)

Filtration par absorption (charbon actif)

Dispositifs de filtration

Cartouches ou réservoirs ?

 

L’eau naturelle est filtrée par le passage de l’eau à travers les différentes couches géologiques constituant le sous-sol pour finalement être piégée dans les nappes phréatiques. L’eau obtenue est particulièrement pure mais le cycle, long, est inadapté aux nouveaux besoins de la population.

 

EAU filtration nappe phréatique

 

Les méthodes de filtration vont conditionner le niveau d’élimination des particules, du chlore, des odeurs et des goûts. Plus le filtre sera fin et plus grande sera sa capacité d’élimination des éléments physico-chimiques et bactériologiques.

 

Quelques ordres de grandeur de filtres à eau (porosité) :

 

100 µm : retient les particules en suspension dans l'eau
50 µm : retient le sable fin et certains parasites
1 µm : élimine les parasites, les limons et plusieurs éléments chimiques
0.02 µm : taille moyenne d'un virus
0.0001 µm : élimination bactériologique et physico-chimique

 

 

Filtres à sédiment


EAU Filtre à sable PERMO Gamme PERMOBOYLes filtres à sédiment retiennent les particules par tamisage mécanique. A titre indicatif, le tableau suivant présente la taille de différents éléments polluants pouvant nécessiter un filtrage :

 

Particules

Taille (μm)

Bactéries

Algues

Virus

Fer ou aluminium

Calcium

Huile

0,5-1 000

1- 200

0,01-0,1

0,1-1 000

0,1-50

10-100

 

Les filtres à sédiment ont une ouverture de 1 à 50 μm.

 

Ils  doivent être changés tous les 3-4 mois ou quand la pression baisse. Certains porte-filtre indiquent l’état du filtre.

 

 

Filtre à sable PERMO gamme Permoboy

 

Filtration par sable enrichi

 

La filtration par sable est la filtration à sédiment la plus ancienne et donne une eau de bonne qualité. Le sable est issu de rivières, de gisements naturels, de dunes ou de galets marins.

 

Afin d’éliminer certains désagréments de couleur, de goût et d’odeur liés à la présence de fer et de manganèse, le sable est enrichi d’un oxydant comme le dioxyde de manganèse. Le fer et le manganèse se trouvent couramment dans les eaux de captage ou de forage du fait de la dissolution  des roches et des minerais. L’oxydation des ions Fe2+ et Mn2+ provoquent leur précipitation à l’état solide compatible d’un filtrage par sable (coagulation -> agglomération ->  floculation). On parle de déferrisation et de démanganisation de l'eau.

 

La plupart des sables enrichis perdent assez rapidement leur pouvoir d’oxydation et doivent être régénérés par, par exemple, du permanganate de potassium. Certains sables à base de pyrolusite (matériaux volcaniques) ou les sables BIRM (contenant des pierres de lave activé) sont plus stables et gardent leur capacité d’oxydation de 6 à 8 ans sans régénération. Les concentrations de fer et de manganèse ne doivent pas dépasser 0,2 mg/L en Fer et 0,05 mg/L en Manganèse.

Le sable doit être régulièrement lavé pour être détassé et pour éliminer les impuretés et les précipitations.

 

 

Filtration sur membrane


Il existe plusieurs types de filtration sur membrane :

 

  • L’ultrafiltration,
  • La nanofiltration,
  • L’osmose inverse.

 

La différentiation se fait par la taille des pores de la membrane.

 

L’ultrafiltration

 

On parle d’ultrafiltration lorsque la membrane est capable de retenir les substances de l’ordre de 0,01 micromètre. La membrane est constituée de milliers de fibres très fines percées d’une multitude de pores microscopiques et  rassemblées à l’intérieur d’une gaine rigide. L’eau circule sous pression à l’intérieur des fibres et passe à travers les pores. Les substances trop volumineuses restent bloquées dans les fibres. Afin d’éviter les pores de se colmater, on effectue régulièrement un lavage de la membrane en inversant le sens de la circulation de l’eau. Ce lavage à l’eau propre doit être complété de temps en temps par un nettoyage chimique.


L’ultrafiltration permet d’éliminer toutes les particules en suspension, les bactéries et les virus, ainsi que les plus grosses molécules organiques.

 

Elle ne permet pas de filtrer certains pesticides et certaines molécules responsables de goûts et d’odeurs, de plus faible encombrement, et doit alors être complétée par un filtrage par absorption à base de charbon actif.

 

La nanofiltration

 

Le principe de la nanofiltration est similaire à celui de l’ultrafiltration à la différence près que la membrane a une porosité 10 fois plus faible, de l’ordre de 0,001 micromètre.


La nanofiltration permet de retenir tous les micropolluants dissous, qu’ils soient biologiques, organiques ou minéraux et quelle que soit leur concentration. La filtration par absorption à base de charbon actif ou l’utilisation de chlore devient inutile. 

 

L'osmose inversée (ou osmose inverse)

 

EAU Purificateur d'eau à osmose inverse Permo SourceL’osmose inverse a été développée par la NASA afin de purifier l’eau utilisée par les astronautes.  C’est la méthode de filtration sur membrane la plus efficace. L’eau est contrainte,  par pression, de passer à travers une membrane semi-perméable, qui retient toutes les particules en suspension à l’exclusion des molécules d’eau. La taille des pores de la membrane est de l’ordre de 0,0001 micromètre. Un dispositif à osmose inversée élimine entre 97 % et + de 99 % des nitrates, des pesticides, du plomb, des bactéries, des virus ... L’eau produite est tellement pure qu’il faut la reminéraliser pour la rendre consommable.

 

 

 

Purificateur d'eau à osmose inverse PERMO gamme SOURCE

 

 

 

 

 

En pratique, l’utilisation d’un osmoseur nécessite :

 

  • des pré-filtres à sédiment (boue, rouille, argile,…),
  • des pré-filtres à absorption à charbon actif (chlore, composé organique,…),
  • une source d’eau froide : la chaleur endommagerait la membrane,
  • des cartouches reminéralisantes (l’eau osmosée a perdu la quasi-totalité de ses sels minéraux),
  • des cartouches de post filtration au charbon actif (traitement des bactéries, amélioration du goût et des odeurs...).

La membrane est à changer environ tous les 2 ans et les différents filtres tous les ans.

 

Les 2 principaux points négatifs sont le prix et le gaspillage d’eau (jusqu’à 4 litres d’eau rejetés pour 1 litre d’eau filtré).

 

Filtration par absorption

 

EAU Filtre à média PERMO 1000 (sable, sable enrichi, charbon actif, neutralite)Outre le filtrage par tamisage mécanique (à sédiment, sur membrane), il est possible de filtrer l’eau par absorption c'est-à-dire par captage des impuretés en suspension  par une matière filtrante liquide ou solide.  Les matières filtrantes les plus courantes sont l’anthracite (obtenu par calcination de matériel végétal tel que le bois ou la tourbe) et le charbon actif (obtenu par calcination et activation de bois, houille, tourbe ou noix de coco). Elles retiennent les particules (organiques, métaux, autres) par l’action de forces électrostatiques.

 

L’absorption peut être facilitée par l’ajout de flocons. On parle d’absorption par floculation.

 

 

 

Filtre à média PERMO Gamme 1000 (chargé de sable: clarification, chargé de charbon actif: désodorisation, chargé de neutralite: neutralisation, chargé de sable enrichi: déferrisation)

 

 

 

 

 

 

Les filtres à base de charbon doivent être changés tous les 3-4 mois, ou quand la pression baisse, ou quand les odeurs reviennent.

 

Les systèmes de filtrage, aussi efficaces soient-ils, ne font que filtrer l’eau. L’eau n’est pas désinfectée pour autant des micro-organismes potentiellement dangereux et nécessite un traitement supplémentaire aux rayons ultraviolets. De même, la teneur en calcaire n’est pas modifiée.

 

Dispositifs de filtration

 

En pratique, le consommateur dispose de plusieurs systèmes de filtration :

 

- La carafe filtrante à base d’une cartouche (2 à 5 litres),

 

EAU carafe filtrante

- la cartouche ou la poche filtrante à base d’une ou plusieurs cartouches (boue, fer, chlore,…) branchée en amont des robinets de la cuisine, de la salle de bain,…

 

EAU Filtre à cartouche PERMO Gamme DIFLO

Filtre à cartouche PERMO gamme DIFLO (cartouche filtrante et cartouche à charbon actif)

 

 

- la filtration par média filtrant comme le sable ou le charbon actif. Elle est particulièrement efficace. Chaque média filtrant a une fonction particulière dans le traitement de l'eau. Le Charbon actif absorbe le chlore et les matières organiques. Le Sable et l’anthracite filtrent les sédiments. La Calcite (et le corosex) corrige le pH de l'eau. Le Sable Birm détruit le fer et le manganèse. Le Sable vert au manganèse détruit le fer, le manganèse, l’hydrogène sulfuré, l’ozone résiduel.

 

- L’osmoseur qui est le système le plus performant mais aussi le plus cher 

 

 

 

Cartouches ou réservoirs ?

 

Les systèmes de filtrage reposent soit sur une technologie de cartouche, soit sur une technologie de réservoir.

 

Les cartouches :

  • S’installent simplement,
  • Sont adaptés à chaque type de désagrément,
  • Sont faciles à changer,
  • Doivent être régulièrement remplacées,
  • Sont peu chères.

 

Les réservoirs :

  • Nécessite l’intervention d’un professionnel,
  • Sont très efficaces,
  • Ont une durée de vie de 6 à 8 ans

 

Nos principaux produits



Site réalisé par Geogalion, propulsé par GeoCMS - © 2009 - 2014 - Tous droits réservés